A. Subhani. Quid de la finance islamique ?

Dr Azzemuddin Subhani est sharia scholar, praticien, et professeur de finance islamique. Il est titulaire d’un MBA de comptabilité conventionnelle (IBA de Karachi), d’un autre MBA et d’un cursus doctoral en finance conventionnelle (université de Californie Sud), et un MA et un PhD en droit islamique et en finance islamique (Institut d’Etudes islamiques de l’université Mc Gill). Sa thèse PhD sur la loi divine du riba et du bay’ est considérée comme un travail séminal en droit islamique en ce qu’elle propose une interprétation pionnière de l’injonction divine.

Dr Azzemuddin Subhani est actuellement professeur de Finance islamique et directeur du Département Finance de l’Université des Sciences et des Techniques de l’Université d’Ajman (Emirats Arabes Unis).

Le texte dont nous proposons ici la traduction réalisée par Michèle Leclerc-Olive, a été publié dans la revue New Horizon, n° 178 (janvier-mars 2011) de l’Institute of Inslamic Banking and Insurance. http://www.islamic-banking.com/resources/7/NewHorizon%20Previouse%20Issues/NewHorizon_Issue178.pdf Continuer la lecture de « A. Subhani. Quid de la finance islamique ? »

Les notions de société civile. Usages et traductions

Journée d’étude internationale 29 novembre 2013

 CONTACT : Michèle Leclerc-Olive : mleclerc@ehess.fr
 ARGUMENTAIRE

Au lendemain de la chute du mur de Berlin, Charles Taylor écrivait[1] que le concept de société civile ne pouvait pas être exporté sans précaution en dehors de l’espace culturel européen et occidental. Aujourd’hui, vingt ans plus tard, force est de constater que cette notion est traduite et utilisée dans un très grand nombre de pays, de sociétés et de langues. Continuer la lecture de « Les notions de société civile. Usages et traductions »

Les notions de société civile – PROGRAMME

PROGRAMME
29 novembre 2013
salle du Conseil A, R-1, bât. Le France, 190 avenue de France 75013 Paris

9h – 9h30 M. Leclerc-Olive (ARTESS – RIAE – IRIS ) : Les enjeux d’une enquête

Première session  9h30 – 10h 45 Au sein des agences de coopération
Claire Visier (Marie Curie Fellow, Université de Bilgi, Istanbul) : « Société civile » : Généalogie d’une catégorie européenne Continuer la lecture de « Les notions de société civile – PROGRAMME »

ARTESS et la traduction

ARTESS et la traduction

Pour nous, la traduction est affaire de dialogue. Dialogue interrompu, souvent confidentiel, silencieux. Avant la publication : entre le traducteur et l’auteur, entre le traducteur et d’autres lecteurs du texte ou de l’œuvre dans la langue d’origine ; ensuite, après publication, entre le lecteur, l’auteur et le traducteur.

Il nous semble que ces dialogues souffrent de ne pouvoir être prolongés, repris, approfondis, partagés, une fois le livre publié. Autrefois cantonnés dans la sphère privée du traducteur puis dans celle de petits groupes de lecteurs – ces deux sphères étant en général étanches –, ces dialogues, souvent passionnants, peuvent aujourd’hui sortir de cet isolement imposé jadis par les conditions matérielles de publication, au point d’en avoir été « naturalisé ». Continuer la lecture de « ARTESS et la traduction »

ENQUÊTE SUR UN AVENTURIER DE L’ESPRIT. Le véritable Alfred Russell Wallace, de Charles H. Smith

SMITH_Ch_EnqueteAventuirier_PLAT1_BDComme vous avez pu le découvrir à la lecture de l’ENQUÊTE SUR UN AVENTURIER DE L’ESPRIT. Le véritable Alfred Russel Wallace, de Charles H. Smith, traduit par Antoine Guillemain, qui vient d’être publié par les Editions de l’Evolution, ARTESS expérimente à l’occasion de la sortie de cet ouvrage un dispositif innovant et dynamique qui associe édition papier et publication en ligne.
De quoi s’agit-il ?
Ce blog veut permettre le dialogue entre les lecteurs, le traducteur, l’éditeur et les chercheurs. A cet effet, vous trouverez infra plusieurs volets : il vous suffira de cliquer sur le titre de ce volet pour accéder à ce que nous avons posté sous ce thème et les éventuelles réactions, commentaires, suggestions, etc. dont ces éléments auront déjà fait l’objet. Nous serons ravis d’y inclure votre propre contribution. Continuer la lecture de « ENQUÊTE SUR UN AVENTURIER DE L’ESPRIT. Le véritable Alfred Russell Wallace, de Charles H. Smith »

Traduction de Enquête sur un aventurier de l’esprit. Le véritable Alfred Russell Wallace – Bibliographies

Dans cette rubrique BIBLIOGRAPHIES, vous trouverez la liste des sites et des ouvrages consultés, à partir desquels ces choix de traductions ont été tranchés. Dans ce cas précis, le site de Charles Smith l’auteur du texte original, doit être spécialement mentionné. Dans cette rubrique figurent également des ouvrages de l’environnement intellectuel de A. Wallace et de l’auteur, esquissant ainsi l’espace de débat dans lequel leurs écrits s’inscrivent. Continuer la lecture de « Traduction de Enquête sur un aventurier de l’esprit. Le véritable Alfred Russell Wallace – Bibliographies »

Traduction de Enquête sur un aventurier de l’esprit. Le véritable Alfred Russell Wallace – Glossaire

Voici la liste des correspondances entre les termes anglais et français sur lesquelles le traducteur souhaite attirer l’attention.

change / progress / evolution : tension entre « changement », « progrès », « progression », « évolution », voire « révolution » (géologique)

design : sens plus ou moins restreint, « dessein » ou « design » rarement satisfaisant, souvent traduit par « principe », « projet ». A. Bejan, cité par Charles Smith, l’utilise également dans un sens pour le moins différent, traduction par « configuration », « architecture » (des formes de la nature). Continuer la lecture de « Traduction de Enquête sur un aventurier de l’esprit. Le véritable Alfred Russell Wallace – Glossaire »

Traduction de Enquête sur un aventurier de l’esprit. Le véritable Alfred Russell Wallace – Ressources documentaires

Note attachée aux pages 240-241.

La surface mathématique qui représente le mieux la Terre est un ellipsoïde. Dès le XVIIème siècle de nombreux travaux ont montré que cette surface est beaucoup plus proche de la réalité que la sphère. Mais, rigoureusement, cette représentation n’est valable que si on traite l’altitude d’un point séparément de ses autres dimensions ; un point de l’espace est alors référencé par ses coordonnées géographiques (longitude, latitude et hauteur) et son altitude. Néanmoins, les calculs relatifs aux coordonnées géographiques restent encore assez complexes. On utilise en fait le plus souvent un ellipsoïde de révolution.

 Latitude_ImageUne coupe de la Terre, ainsi schématisée, a alors la forme d’une ellipse. La longueur d’un degré de latitude varie avec la latitude. Ainsi, pour un ellipsoïde aplati aux pôles (cas de la figure), la longueur du degré diminue des pôles vers l’équateur. Pour un tel ellipsoïde, la sphère tangente au pôle possède un plus grand rayon (r = r1) que la sphère tangente à l’équateur (r = r2). Par conséquent, un angle α sous-tend un arc de méridien ℓ = α r plus grand au pôle qu’à l’équateur : ℓ1 > ℓ2. Continuer la lecture de « Traduction de Enquête sur un aventurier de l’esprit. Le véritable Alfred Russell Wallace – Ressources documentaires »

Traduire Temps et récit de Paul Ricœur

Les communications présentées lors de la journée d’étude, Temps et Récit de Paul Ricœur au miroir de ses traductions, qui s’est tenue le 25 juin 2012, vont être rassemblées dans un ouvrage à paraître prochainement.

L’ouvrage comporte deux parties. La première aborde les théories de la traduction, et notamment les thèses de Paul Ricœur lui-même. La seconde est centrée sur les traductions de Temps et Récit, et plus spécialement sur les traductions du chapitre consacré à la Poétique d’Aristote, qui constituèrent l’objet même de la journée d’étude.

Temps et Récit de Paul Ricœur au miroir de ses traductions

Journée d’étude organisée en partenariat avec le Fonds Ricoeur, Faculté de théologie protestante, le 25 juin 2012

L’œuvre de Paul Ricœur a été traduite dans de nombreuses langues. Il nous a semblé intéressant de rassembler quelques traductions et de leur confier le soin de nous dire l’immense richesse de cette œuvre.  Nous voudrions entendre ce que les potentialités des langues de traduction nous révèlent  d’un texte, dont certains trésors peuvent être discrètement gardés sous l’épaisseur de la familiarité de la langue partagée.

L’exercice exploratoire que nous proposons, rapidement ébauché déjà dans le cadre du séminaire d’ARTESS pour quelques langues européennes, se limitera à l’étude d’un chapitre de Temps et Récit : le chapitre 2 du tome I. Continuer la lecture de « Temps et Récit de Paul Ricœur au miroir de ses traductions »

Que fait ARTESS ?

Les activités d’ARTESS, dont les Cahiers sont l’expression, sont de plusieurs ordres :
a) traduire des textes de sciences sociales (des textes qui nous semblent essentiels au débat scientifique et qui mettent en lumière les enjeux de la traduction),
b) proposer des analyses de ce qui nous apparaît constituer les questions majeures, voire les apories, que doit affronter le traducteur en sciences sociales,
c) contribuer à une approche praxéologique de la traduction.
La traduction en sciences sociales est interrogée « de l’intérieur » à partir d’une longue pratique de la traduction qui constitue le cœur de l’activité de l’atelier et « sur ses confins » en la confrontant notamment à la traduction littéraire et à la communication scientifique.
Continuer la lecture de « Que fait ARTESS ? »

Les activités d’Artess

Les activités d’ARTESS, dont les Cahiers sont l’expression, sont de plusieurs ordres :
a) traduire des textes de sciences sociales (des textes qui nous semblent essentiels au débat scientifique et qui mettent en lumière les enjeux de la traduction),
b) proposer des analyses de ce qui nous apparaît constituer les questions majeures, voire les apories, que doit affronter le traducteur en sciences sociales,
c) contribuer à une approche praxéologique de la traduction.

La traduction en sciences sociales est interrogée « de l’intérieur » à partir d’une longue pratique de la traduction qui constitue le cœur de l’activité de l’atelier et « sur ses confins » en la confrontant notamment à la traduction littéraire et à la communication scientifique.
Continuer la lecture de « Les activités d’Artess »